Pourquoi et comment vendre sur internet en 2016

Culture web
Laurence Georges Par Laurence Georges
21 avril 2016

2015 a été une très bonne année pour l’e-commerce!
La loi Hamon de 2014 qui apporte de nouvelles garanties de sécurité et de service client aux e-acheteurs a permis de renforcer cette tendance de fond. Les acheteurs français deviennent massivement des cyber-acheteurs.
Voici le bilan de cette année fructueuse et les tendances qui vont vous permettre de vous adapter et d’éviter de faire des erreurs, vous e-commerçants !

1) La croissance du e-commerce

Le commerce via ordinateur ou e-commerce est en constante progression par rapport au commerce classique. 65 milliards d’euros ont été dépensés par les Français en achat on-line en 2015 ! Une augmentation de 14% du e-commerce a été enregistrée en 1 an. Il faut noter que les montants par achat sont globalement moins élevés que les années précédentes (panier moyen de 78€) mais les acheteurs sont de plus en plus nombreux et leurs achats fréquents ! Acheter sur le web est devenu courant et touche toutes les tranches d’âges.
2015 a d’ailleurs vu fleurir 25.000 nouveaux sites marchands. (1)
L’e-commerce va globalement beaucoup mieux que le commerce traditionnel même si les e-acheteurs continuent de fréquenter les magasins. Ne parlons pas de la période des achats de Noël qui voit les commandes sur le web affluer.

Une société, une marque ne peut plus passer à côté de ces clients potentiels. Etre présent sur le web est désormais incontournable. Même si vous avez un magasin physique, vous ne pouvez qu’augmenter vos ventes avec une boutique en ligne !
La question de l’intérêt d’être visible sur le net ne se pose plus.
Si vous n’êtes pas convaincu, jetez un oeil sur cet article qui traite des boutiques en ligne :

Créer votre boutique en ligne / site e-commerce

Par ailleurs, l’intérêt de votre présence sur smartphones et tablettes est également évident.
Le commerce via les terminaux mobiles ou m-commerce ne cesse de progresser.
Les ventes réalisées sur ces supports ont progressé de 39% et représentent 10% du marché de l’e-commerce en 2015.
Il faut noter que cette augmentation est importante mais encore assez faible si elle est rapportée à l’usage des mobiles et le taux d’équipement des ménages ! Par ailleurs, le panier moyen est encore inférieur à celui dépensé sur ordinateur. Pourquoi?
Les e-acheteurs ne sont pas tout à fait rassurés quant à la sécurisation de leurs données dans ces transactions.
Pour cela, il faut soigner au maximum l’expérience utilisateur. Votre site pour mobiles doit être adapté, lisible. Il doit donner confiance, rassurer ses visiteurs.
Quoiqu’il en soit, les internautes sont de plus en plus mobinautes et il vous faudra absolument vous équiper pour capter ces clients potentiels.

Pour en savoir plus et être visible et efficace sur les terminaux mobiles, rendez-vous ici :

Web app ou application mobile pour être visible sur smartphone ?

On peut se demander s’il y a des domaines qui vendent mieux que d’autres sur le web. La réponse est oui.
Le tourisme est en tête des ventes sur le net. Il représente 32% des achats.
Il y a 10 principaux sites qui se taillent la principale part du marché :

  • Voyage-sncf
  • TripAdvisor
  • Vente-privée Voyages
  • Le Guide du Routard
  • Voyage Privé

Suivent ensuite l’habillement et le textile de maison, puis l’équipement des ménages tels que l’électroménager, les télécoms…

Evidemment, le marché est dominé par certains grands du e-commerce. 6.000 sites seulement réalisent plus d’1 million de recettes par an et seulement 0,5% enregistrent plus de 10 millions d’euros de CA par an.
Parmi ces gros sites, il y a Amazon qui tient la 1ère place du classement. Voyages-Sncf, Cdiscount, E.Leclerc, Vente-Privée, Auchan prennent la suite.

Pour faire partie des gagnants du commerce en ligne, même si vous êtes plus modestes, il y a quelques tendances qu’il vous faut connaitre pour rester dans la course ou y entrer.
Que devez-vous faire pour être plus performants en 2016 ?

2) Comment optimiser ses ventes en 2016 ?

Augmenter les ventes de son site marchandComprendre ses clients

Tout d’abord, vous devez disposer d’outils qui vous permettent de récupérer le plus de « data », de données possibles sur les habitudes des utilisateurs de votre site, boutique en ligne, application mobile. Vous ciblerez ainsi mieux vos clients, pourrez les fidéliser et obtiendrez un taux de conversion bien meilleur. Chaque internaute est un acheteur potentiel. Il faut le capter, affiner son offre, lui proposer des offres personnalisées… L’e-commerce ne peut fonctionner sans l’e-business qui consiste à déployer tous les outils existants qui permettent de concrétiser une vente et de fidéliser sa clientèle.

Offrir un parcours idéal et intelligent

Ce qui fera la différence entre les e-commerçants ces prochains temps sera le soin accordé à l’expérience utilisateur. Il permettra de se démarquer de la concurrence, de rassurer ses clients et donc d’optimiser leur taux de conversion.
Vos potentiels clients doivent être soignés, rassurés, aimés, fidélisés.Tout doit être intelligemment pensé pour qu’ils passent un bon moment sur votre site web ou mobile. Ils doivent avoir le sentiment que tout est fait pour eux, qu’ils sont compris, qu’ils reçoivent des offres, des promotions personnalisées
Pensez à soigner votre livraison : en 1 jour ou le jour même en relais colis, retour gratuit des colis via les boites-aux-lettres des clients… Proposer une bonne logistique et une livraison impeccable est indispensable à la fidélisation de votre clientèle.

Une visibilité de qualité

Face à la concurrence, l’importance du référencement est plus que jamais évidente mais l’heure est à la qualité, à la rédaction d’articles intéressants et soignés. Il faut diversifier ses méthodes et ne plus se limiter aux mots-clés et aux liens pour obtenir un bon classement dans les moteurs de recherche. Google accorde par exemple de l’importance aux contenus qui ont été/sont partagés sur les réseaux sociaux.

Il ne faudra pas passer à côté du « social shopping », c’est-à-dire le commerce sur les réseaux sociaux. Il ne cessera de se développer ces prochains temps. Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram sont des endroits idéals pour trouver de nouveaux clients.
Les réseaux sociaux présentent en effet un potentiel énorme pour l’e-commerce : avis, publicité, bouche à oreille virtuel…Twitter propose depuis peu un bouton d’achat, vous pouvez aussi concevoir une boutique en ligne sur Facebook, une F-boutique !
Les possibilités pour les e-commerçants y sont sans limite. Vous pourrez y soigner votre image, proposer aux utilisateurs de Facebook de s’abonner à votre page, leur envoyer des offres promotionnelles…
(1) http://www.fevad.com/espace-presse/bilan-2015-du-e-commerce-en-france-les-francais-ont-depense-65-milliards-d-euros-sur-internet

Sautez le pas, ouvrez votre site marchand!

Concevez ou faites concevoir votre site marchand web et/ou mobile à la lumière de toutes ces nouveautés.
Si vous êtes un peu perdus tournez-vous vers des professionnels.
Ideematic vous propose d’étudier votre projet de site e-commerce, vos besoins et d’y répondre de la manière la plus adaptée. Une équipe de spécialistes vous conseillera et répondra d’une manière personnalisée à vos besoins et avec une véritable stratégie digitale.

Ajouter un commentaire

Articles similaires