La différence entre un développement natif ou web pour votre application mobile

Culture web
ideematic Par ideematic
25 janvier 2018
différence entre une application native et web

Quelle est la différence entre une application native et une application web ? Certains d’entre vous se posent certainement la question : ces deux types d’applications ont chacune ses avantages et ses défauts.

Une application native est essentiellement conçue pour un système d’exploitation spécifique

Sans directement aller dans les détails, une application native est un « logiciel » que l’on installe sur son smartphone. Dépendant de votre système d’exploitation, elles sont téléchargeables depuis les boutiques en ligne comme Apple Store ou Samsung Apps.

Par exemple, une application native développée en Objective-C (le principal langage de programmation d’Apple) et Cocoa fonctionnera uniquement sur les smartphones et tablettes iOS. Cela veut donc dire qu’une telle application native doit être développée pour chaque plateforme de développement mobile, impliquant des coûts supplémentaires et un temps de développement plus long. En outre, elles peuvent être utilisées sans connexion Internet et ont directement accès aux fonctionnalités natives du téléphone portable comme par exemple l’appareil photo ou la caméra. (La connexion Internet est seulement nécessaire pour le téléchargement de l’application).

Une application web ou WebApp est un site Internet développée pour les mobiles

Les WebApps, en revanche, moins coûteuses, sont des applications mobiles basées sur les langages de programmation HTML5, CSS3 et JavaScript. Elles sont donc accessibles sur tous les navigateurs mobiles quelle que soit la plateforme mobile. Comme vous pouvez le constater sur l’image ci- dessous, la différence visuelle entre une application native et une application web est très minime. Concernant la mise à jour, elle se fait automatiquement contrairement aux applications natives où l’utilisateur doit s’y prendre manuellement pour être à jour.

Vers plus d’applications web au détriment des applications natives ?

Certains experts pensent à juste titre que les applications natives vont petit à petit diminuer pour laisser la place aux applications web, qui sont nettement moins coûteuses. Mais le coût n’est pas l’unique raison du potentiel « déclin » de l’application native.

Grâce à l’arrivée progressive du langage HTML5, les applications web s’approchent de plus en plus des applications natives en termes d’expérience utilisateur. Pour faire court, HTML5 est un langage web qui a révolutionné le monde de l’Internet mobile. En effet, grâce à ses nombreuses fonctionnalités, HTML5 facilite grandement le développement des applications étant un langage opérationnel sur tous les navigateurs et systèmes d’exploitation. Autrement dit, HTML5 permet d’éviter les risques de fragmentation entre les différentes plateformes mobiles Android, iOS, Windows Phone etc.

Une chose est sûre, le coût de développement d’une application native restera plus élevé. Rien que le fait de rendre une application native compatible à tous les écrans (ex : iPad, mini iPad et iPhone) peut augmenter le coût de développement du projet alors que les WebApps s’adaptent automatiquement à toutes les tailles d’écran en étant responsive. Les WebApps constituent donc une solution très efficace surtout pour les petites et moyennes entreprises. Si ce n’est qu’elles sont légèrement moins rapides et performantes, les applications web présentent quasiment les mêmes avantages que les applications natives pour un coût moindre. De plus, HTML 5 permet désormais d’utiliser certaines fonctionnalités du téléphone, notamment la géolocalisation.

Cependant, certains préfèreront encore les applications natives qui sont incontournables pour les projets complexes qui demandent beaucoup de puissance comme les jeux. Mais pour des projets plus légers ou pour une version optimisée d’un site web classique, une WebApp suffit largement.

À titre d’exemple, vu le nombre de ses membres (et aussi parce qu’elle en a les moyens), Facebook a choisi de faire les deux : une application native pour chaque plateforme et une application web. Ainsi, lorsque Facebook a décidé de sortir une version native, elle a mis l’accent sur la rapidité, la fluidité du défilement des actualités et l’optimisation des images pour améliorer l’expérience utilisateur.

En conclusion on constate une légère tendance pour les applications web, leur performance étant sans cesse améliorée. Quoiqu’il en soit, le nombre de mobinautes pourrait très bientôt dépasser le nombre d’internautes, et les entreprises doivent dorénavant penser « mobile » et proposer une application optimisée pour l’utilisateur, qu’elle soit native ou web.

Vous avez un projet d'application mobile ?

Pour la création de votre application mobile, nous proposons d’employer la technologie la plus adaptée. Étudions ensemble vos besoins.

Ajouter un commentaire

Articles similaires