Le boom du shopping en ligne

Culture web
Par lfaessel
16 septembre 2015
le shopping en ligne

Lors des précédentes soldes d’été, on a pu remarquer qu’une fois de plus les prix ont été cassés, mais les magasins plutôt peu fréquentés ! Le premier jour des soldes fait d’une marée noire de personnes dans les centres commerciaux, c’est pratiquement terminé …

Bien sûr ont peut attribuer cette baisse de fréquentation apparente à la « crise », mais il existe une raison sous jacente évidente qui explique ce phénomène : le shopping online. Une habitude de consommation en hausse qui s’explique par diverses raisons évidentes.

La connexion Web, seule nécessité

Pour faire du shopping en ligne, il vous suffit d’une connexion Internet, ce qui vous permet d’effectuer vos achats à n’importe quelle heure et depuis pratiquement n’importe quel lieu !

Les applications se multipliant, vous pouvez notamment commander depuis votre smartphone, c’est ce qu’on appelle le m-commerce. Ainsi via ces applications, qui pour une grande partie sont mises à disposition gratuitement, il est même possible de rentabiliser votre temps « perdu » dans les transports en commun en le passant à faire vos emplettes. Grâce à l’ouverture sur le monde que propose Internet, il est possible de comparer simultanément les prix des différents articles recherchés et de trouver les sites sur lesquels ils seront les moins chers. Internet vous permet également d’augmenter vos choix, car pour un même produit, surtout dans le domaine technologique, il vous proposera plus de marques ou même de modèles que disponibles en magasin.

Des outils adaptés

Selon l’INSEE, c’est plus d’une personne sur deux qui aurait fait des achats en ligne en 2012.

Les chiffres n’ont pu qu’augmenter depuis, mais il faut retenir que la population la plus enclin à commander des articles sur Internet est jeune et maîtrise complètement la technologie. À l’opposé, les personnes plus âgées émettent encore des méfiances vis à vis de ce système d’achat. En cas de problème de taille ou de défaut de produit de plus en plus de sites proposent gratuitement le renvoi pour remboursement des articles.

Le phénomène a également été alimenté par la dématérialisation monétaire et donc les cartes de crédits, qui sont le moyen de paiement pour les achats en ligne (le bitcoins reste encore très peu utilisé). Ainsi, depuis plusieurs années, des services de paiement sécurisés tels que PayPal vous protègent d’un éventuel vol sur la toile.

Les habitudes des acheteurs

Bien évidemment dans le classement des achats les plus fréquents, ce sont les vêtements qui se retrouvent en première position, suivi des billets de transports et des réservations diverses.

Il existe 3 grandes catégories d’acheteurs en ligne :

  • ceux qui achètent 3 types de biens (18%)
  • ceux qui achètent 2 types de biens (21%)
  • ceux qui se concentre sur l’achat d’un seul type de bien (20%) des acheteurs en ligne en 2012

Cette part des consommateurs se consacre à l’achat de vêtements dans 36% des cas. Pour les entreprises qui mettent en place des magasins en ligne, c’est un investissement rentable qui ne nécessite pas autant de frais que l’ouverture d’un magasin classique.

Il semblerait cependant que la tendance évolue vers une cohabitation des deux systèmes, voir vers une utilisation d’Internet de la part des magasins physiques pour amener les clients à se déplacer.

Besoin d’une boutique en ligne ?

Vous avez un projet de création d’un site e-commerce et recherchez un prestataire pour sa conception et son développement ?
Prenez contact avec nous pour un devis gratuit de boutique en ligne.

Ajouter un commentaire

Articles similaires