Hoax : les fortunes diverses du mensonge électronique

Culture web
Par willy aboulicam
15 juillet 2013
hoax

Ils portent un nom qui leur ressemble ! Ils sont petits, ils sont laids, ils sont ambigus et fourbes, et quand ils ne sont pas bêtes, ils sont méchants. Ce sont les Hoax (ne prononcez pas « oaxe », mais plutôt quelque chose comme « ox »).

Ce nom ne vous dit peut-être rien, pourtant vous en avez rencontré souvent. Ils ont parfois la force des mèmes, souvent l’impertinence des spams. Vous les connaissez parfois sous le nom de canular, ou celui de fausse rumeur. Mais ils ne sont pas tout à fait cela. Les canulars sont en effet de fausses nouvelles qui finissent par révéler leur supercherie, ils ont un côté bon enfant, sont rarement dangereux. De plus, les canulars ont le plus souvent un auteur précis, à la différence du hoax qui peut naître spontanément et se propager seul, à la manière des rumeurs. Mais si la rumeur flotte dans l’air en offrant ses charmes aux crédules, le hoax va plus loin : parfois, non content de rouler son lecteur dans la farine, il le sollicite, le convoque et le menace même de représailles mystérieuses s’il ne contribue pas à sa propagation. Et puis, la rumeur agit comme un doute, alors que le hoax vous ment effrontément en maquillant photos et vidéos. Il affirme haut et fort des vérités invérifiables, appelle à la mobilisation, revendique, se révolte !

Voilà ! Vous avez enfin identifié toutes ces lettres chaînes qui ont migré du courrier physique vers les courriels et les textos et vous pouvez enfin mettre un nom sur les petits chats bonsaïs (voir la page conservée par Internet Archive http://web.archive.org/web/20020122182859/http://bonsaikitten.com/). Les hoax mettent en scène les grandes angoisses de nos sociétés et ils révèlent des peurs profondes. Mais ils sont rarement innocents ! Ils sont le pain bénit et l’arme la plus courante des adeptes des théories du complot, des révisionnistes et des arnaqueurs de tout poil et ils préparent parfois le terrain à des programmes malveillants.

Leur « succès » vient de ce qu’ils font souvent appel à des aspects profonds de la psychologie humaine :

• Ils sollicitent vos sentiments, votre soif de justice (« Sauvez Georges ! Délivrez Laetitia ! Soignez Kevin !… »)

• Ils réveillent des espoirs de fortune (« Attention, risque de gros pactole en bout de chaîne… »)

• Ils agitent des peurs et des angoisses profondes (« Si vous saviez ce que ces sauvages font… »)

• Ils répondent à des questions sans réponses, remplissent les vides, et relèvent de la pensée magique, celle qui est à la source de toute superstition.

Rassurez-vous, face à ces perfides menteurs, vous n’êtes pas seul(e) ! Des armes existent pour s’en défendre, tels les sites http://www.hoaxbuster.com et http://www.hoaxkiller.fr, ils vous aident à démasquer un message douteux et vous conseillent pour ne pas de nouveau tomber dans le panneau.

Mais attention ! Si vous ne likez pas immédiatement cet article, si vous n’envoyez pas dans l’heure une copie de ce message à 10 de vos meilleurs amis, alors julie la petite souris sera mangée par Robert le gros chat méchant !

Ajouter un commentaire

Articles similaires