Youtube et ses Youtubers

Culture web
Par lfaessel
23 septembre 2015
youtube

Youtube a été inventé en 2005 par 3 anciens employés de PayPal et a été racheté en 2006 par le géant Google. C’est une plateforme dédiée aux vidéos, qui permet à la fois de mettre en ligne des vidéos, de les faire voir au plus grand nombre et d’en commenter le contenu.

Au départ les vidéos postés par les Mr.ToutLeMonde sont surtout des courts métrages, des gags, des vidéos de la vie quotidienne, mais peu à peu sont apparues des vidéos scénarisées et montées uniquement à destination de ce nouveau public Web.

Les starlettes françaises

En France, parmi les Youtubers les plus connus, ont retrouve des humoristes du Web (Rémi Gaillard, Norman, Cyprien), mais aussi des Youtubeuses qui donnent des conseils beauté et lifestyle (Enjoyphoenix) ou des grands Amateurs de jeux vidéo (Squeezie, Joueur du grenier).

Le monde de Youtube s’est déployé, à tel point que le site est fréquenté par plus de 350 millions de personnes par mois à travers le monde. Des milliards de personnes sont abonnées à des chaines Youtube et regardent régulièrement les vidéos de leurs abonnements !

C’est donc pourquoi à ce jour être Youtuber, est un métier, qui comme tout autre mérite rémunération ! Les Youtubers peuvent avoir deux sources de revenus, ils sont rémunérés par Youtube, mais peuvent également recevoir de l’argent venant des marques, celles-ci ayant compris l’impact que peut avoir ces contributeurs sur les consommateurs.

La rémunération venant des marques

En effet, avec Youtube, on peut cibler exactement le public souhaité et en plus de ça, gagner la sympathie du public via celle que les abonnés ont pour les Youtubers. Seule ombre au tableau pour les marques, les Youtubers ne sont pas obligatoirement à vendre, la plupart veulent être francs avec leur public, partager une passion et offrir des vidéos de qualité qui ne soit pas gâchées par l’apparition volontaire de placements de produits. Ainsi, dans la majorité des cas, les Youtubers avouent présenter des produits uniquement si ils sont eux même convaincus de leur qualité.

La rémunération venant de Youtube

Quand on fait une recherche sur Internet, on trouve des formules pour calculer l’argent que gagne les Youtubers, ce qui reviendrait à 1/1,50 € par tranche de 1000 vues (En réalité, il faut savoir que cette approximation répandues est en dollars et n’a pas été converti en euros, ce qui fait déjà baisser les salaires des Youtubeurs français). Quand on sait que certains ont des plannings qui prévoient de poster 2 à 3 vidéos par semaine et que chaque vidéo fait plusieurs centaines de milliers de vues, ça peut commencer à chiffrer.

Sur le résultat de ce calcul, il ne faut pas oublier qu’une partie s’en va avec des droits d’auteur (musiques, extraits films, jeux vidéo) a qui doit être restitué l’argent de ladite vidéo, dans certain cas la vidéo peut être condamnée à la suppression par Youtube.

Pour éviter ce genre de problèmes, une partie des Youtubers logent leurs vidéos sur un Network qui fait en sorte que toutes les vidéos soient monétisées et sans problèmes de droits d’auteur, mais ceux-ci prennent au minimum 10% des gains et le risque de se faire escroquer n’est pas à mettre de côté.

Les publicités qui permettent les rémunérations passent de manière aléatoire, tout le public n’est donc pas obligatoirement touché par des publicités. Les personnes ayant Adblock ne les visionnent pas toutes, il n’y a donc pas rémunération pour toutes les vues.

Quand on est Youtubers, on exerce un métier non référencé à ce jour, c’est pourquoi, à partir d’une certaine rémunération venant de la part de Youtube, il faut se déclarer auto entrepreneur, puis si le chiffre augmente encore, entrepreneur, ce qui fait que les salaires subissent le poids d’impôts parfois très élevés.

L’autre inconvénient de ce métier c’est que le salaire est variable en fonction du nombre de fois que leurs vidéos ont été vues dans le mois. Pour être garant d’un loyer, la plupart des Youtubers doivent donc avoir un autre métier à côté.

Ajouter un commentaire

Articles similaires