BlackOut Linux, l’OS signé Anonymous

Culture web
Par rvalentin
21 novembre 2013
BlackOut Linux

Face aux nombreuses attaques américaines pour s’accaparer nos informations personnelles sur le web, le groupe Anonymous riposte en annonçant la future venue d’un nouveau système d’exploitation protégé et réalisé par leur soin.

Espionnage

Là où nous voyons internet comme une source de liberté, d’autres y voient un moyen de surveillance.
Les révélations d’espionnage des Etats-Unis envers les citoyens et les pays du monde ne cessent de croître.
Rappelez-vous que vos métadonnées sont stockées et revendues à des fins commerciales comme nous l’expliquions dans l’article sur « la guerre de l’anonymat« . Après la divulgation de l’existence des programmes de surveillances PRISM et Xkeyscore par Edward Snowden, l’éclairage sur le travail du National Security Agency (NSA), les Anonymous se sont décidés à réagir.

Les Anonymous

Ce groupe activiste de hackers confirmés prône l’anonymat et le respect de libre expression sur le Web. Il n’hésite pas à sanctionner les institutions ne respectant pas ces valeurs. Afin de contrecarrer le système de surveillance digital Américain, un Anonymous a annoncé lors d’une interview avec le journaliste John Robles, journaliste chez Voice of Russia, la préparation d’un projet : Le BlackOut Linux.

OS sécurisé

Le blackOut Linux sera totalement similaire à Linux, à la différence près qu’il sera surprotégé. Comment? Aucune installation ne sera requise et il sera lancé à partir d’une clé USB qui stockera les informations. Aucune donnée ne sera conservée sur le disque dur, minimisant ainsi au maximum les fuites d’informations. Il n’y aurait pas de backdoor, donc pas de possibilité de nous soutirer des informations depuis nos pages web. Les personnes en charge du développement de BlackOut feraient partie des meilleurs ingénieurs venant des entreprises issues du classement Fortune 500.

Encore en attente

L’OS n’est pas disponible pour le moment, il est encore en version alpha et réservé pour un petit nombre de développeurs. Cependant il est possible qu’une version bêta publique voit le jour d’ici 6 à 12 mois.
Parallèlement à ce projet, des programmeurs travaillent sur une nouvelle version de Tor, outil utilisé par les Anonymous permettant de masquer son  adresse IP personnelle par la transmission anonyme des flux TCP.
Il reste à savoir si vous préférez choisir votre prochain système d’exploitation auprès des firmes américaines de développement d’OS ou à un célèbre groupe de hackers. Le choix serait-il difficile?

Un site, une page Facebook et un compte Twitter dédié au BlackOut ont récemment vu le jour. Néanmoins on peut émettre des doutes quant à la crédibilité et l’affiliation de ceux-ci au projet.

Pour les curieux, voici l’adresse du site : http://blackout-os.com

Ajouter un commentaire

Articles similaires