Serveurs web en local

Développement web
Par leaknorr
11 juillet 2012
CSS LESS

Il y a deux sortes de site internet: statique et dynamique. Le site statique est composé de pages HTML dont le contenu reste fixe et n’est pas amené à beaucoup évoluer dans le temps. Le serveur hébergeant les fichiers ne fait que les renvoyer au navigateur, il n’y a aucun traitement côté serveur. Ce genre de sites est désormais obsolète au profit de sites dont le contenu est dynamique, c’est-à-dire qui évolue à la demande.
En effet, le site dynamique est composé de pages dont le code HTML est généré au besoin en faisant appel à des informations stockées dans des bases de données, facilitant ainsi la mise à jour du contenu et sa personnalisation en fonction des actions de l’internaute. Le site dynamique nécessite un navigateur mais aussi un serveur web capable d’interpréter le langage utilisé pour coder ces sites dynamiques, le plus souvent PHP. Ce serveur héberge les outils logiciels d’interprétation codés en PHP, Perl, Python ou encore Ruby, ainsi que les bases de données du site.

Le principe est le suivant (cf schéma ci-dessous): l’utilisateur saisit une adresse internet (URL) dans son navigateur. Ce dernier va envoyer une requête HTTP (demande d’affichage d’une page web) au serveur dont les outils logiciels vont interpréter le langage, interroger la base de données en fonction des informations voulues par l’internaute et générer le code HTML en conséquence, qui sera renvoyé au navigateur qui affichera la page web.
L’HTML est donc un langage client tandis que PHP, Perl, Python et Ruby sont des langages serveur.

Cependant, pour faire des tests en local, il fallait envoyer les fichiers sur un serveur distant à chaque modification.
Désormais, il est possible de transformer votre ordinateur en serveur pour pouvoir travailler en local sur vos sites dynamiques. En effet, des solutions toutes prêtes et gratuites existent. Celles-ci comprennent les logiciels de base, à savoir Apache pour le serveur web, MySQL pour les bases de données, et un langage de script, en général PHP (sinon Perl ou Python).

Les plus courants

Les kits les plus courants sont les logiciels AMP (Apache MySQL PHP) comprenant aussi des outils comme une administration SQL phpMyAdmin et des librairies. Ces kits se déclinent selon le système d’exploitation:

  • MAMP (Macintosh Apache MySQL PHP) pour Mac
  • WAMP pour Windows. Il y a beaucoup de kits WAMP, dont voici une comparaison
  • XAMPP (X Apache MySQL Perl PHP), anciennement appelé LAMPP (Linux Apache MySQL Perl PHP), peut quant à lui être utilisé sous Linux mais aussi sous Windows, Macintosh et Solaris (désormais Oracle Solaris), le X au début représentant le fait qu’il soit multiplateforme. Ce kit contient plus d’éléments que ceux cités précédemment.

Il y a également EasyPHP, qui est le premier kit WAMP à être sorti, auquel on peut greffer des modules préconfigurés pour tester par exemple les systèmes de gestion de contenus (CMS) comme WordPress, Drupal, Prestashop, Joomla, etc.

Il existe aussi des serveurs portables gratuits, que l’on peut lancer à partir d’une clé USB ou un CD sans aucune installation, comme entre autres XAMPP pour Windows, Server2Go, USB Webserver.

Autres solutions et autres systèmes d’exploitation

  • SAMP: Solaris (Oracle Solaris) Apache MySQL PHP
  • XAMP: Unix Apache MySQL PHP
  • LAMP: Linux Apache MySQL PHP
  • LAMA: Linux Apache MySQL ASP
  • LAPP: Linux Apache PostgreSQL PHP
  • WASP: Windows Apache SQLServer PHP

Ressource complémentaire:
«Préparer son ordinateur», tutoriel du Site du zéro

Ajouter un commentaire

Articles similaires