Culture web

L’évolution des rapports sociaux depuis internet

Par Valentin Renault le mercredi 20 novembre 2013

Internet social

      Le monde tel que nous le connaissons est en perpétuel mouvement. Pas un jour ne se passe sans qu’une nouvelle découverte ne soit annoncée. Ces évolutions modifient le comportement humain et son environnement à différents niveaux. Parmi ces découvertes, Internet est probablement celle qui a modifié le plus radicalement l’être humain, son environnement et les impacts sociologiques.

      L’avant et l’après

      Faisons un retour dans le passé, avant 1980, c’est-à-dire avant la démocratisation des ordinateurs, des téléphones et des minitels. Un fossé énorme sépare cette période de notre temps actuel. À l’époque, sans outil de communication, la création, l’interaction et le maintien de relation se faisaient exclusivement par le présentiel. Paradoxalement, le fait de ne pas se parler pendant un temps prolongé était un concept mieux reçu que de nos jours (car on n’avait pas forcément le moyen ou la possibilité de le faire). Certes il est vrai qu’en 2013, avec la présence des divers moyens de communications, le concept de visite physique est de moindre importance puisque nous pouvons nous informer aisément les uns les autres. Cependant, prenons un exemple un peu « gros » mais véridique : vous n’avez pas de nouvelle de vos parents pendant une semaine (pas de mail ni appels,…). Pour la plupart d’entre vous, vous paniquez non? Réaction de nos jours « normale ». Mais voilà qui met en avant un point capital : L’omniprésence des réseaux de communication dans notre environnement influent sur nos comportements. Concrètement, cela se matérialise par une dépendance à l’utilisation d’internet et autres médias pour maintenir et faire perdurer nos relations. Attention, nous ne disons pas que nous sommes contre le progrès, mais simplement qu’il faut être conscient des modifications apportées par les technologies de communication dans nos vies, ainsi que les avantages et défauts qui en ressortent.

      Le monde du travail

      Dans le domaine professionnel, on constate avant tout la présence de sites pour rechercher/offrir un emploi. Vu la conjoncture économique actuelle, il est difficile de contester l’intérêt de ces pages. Elles offrent la possibilité d’étendre et de multiplier ses recherches pour trouver ce que l’on veut. Nous avons spécifiquement fait attention à ne pas employer le mot « facilité » dans la phrase ci-dessus. Pourquoi cela? Plus de possibilités ne signifient pas plus de facilités. Pas forcément, la transition du monde professionnel au monde numérique implique plusieurs modifications.
      La première, évidente, est une concurrence massive. Une offre d’emploi génère en moyenne 45 candidatures. Difficile de ressortir alors de cette masse. Être réactif et savoir se distinguer des autres sont ainsi devenus des éléments indispensables pour décrocher un travail.

      La seconde, est l’image que l’on renvoie de soi sur internet. Il est difficile de renvoyer une image juste de ce que nous sommes. La plupart du temps, on risque de transmettre une image biaisée de nous, soit trop peu flatteuse ou trop orgueilleuse. Le travail sur sa propre image est difficile, et à l’ère du digital, c’est la première impression qui compte. Cette image de nous est d’ailleurs plus ou moins maîtrisée.

      Néanmoins le développement d’internet dans le milieu professionnel a favorisé un élément très intéressant, celui de l’échange professionnel. Pouvoir échanger avec des pairs sur des thématiques professionnelles est une énorme source d’enrichissement. Là-dessus, on peut chanter les louanges d’internet, qui grâce à lui, a permis de développer et instaurer de véritables communautés qui peuvent échanger leurs pratiques.

      La sphère amicale

      Dans le domaine amical, les changements apportés par internet sont légion. Agrandissement de la sphère amicale, communication longue distance avec nos proches sur des territoires/pays éloignés, communication de groupe à distance, recherche et prise de contact plus facile avec une personne.
      Sur le papier, tout est beau. Seulement, placez-vous votre confiance au même niveau entre quelqu’un que vous voyez souvent dans la vie réelle et quelqu’un avec qui vous communiquez régulièrement sur internet? La communication par internet et par les autres moyens de communication a ce défaut particulièrement gênant : le manque d’empathie.
      L’empathie est ce qui nous permet de comprendre et faire confiance à une personne, en étant à côté d’elle, nous pouvons interpréter différents éléments de communication verbales et non verbales. La communication verbale se rattache à la voix et au ton. Une personne qui parle en bafouillant montrera un manque d’assurance. Facile à identifier dans la vie réelle, quasiment invisible sur internet. La communication non verbale se rattache à la gestuelle, au mouvement du corps. Le corps trahit beaucoup de nos émotions. En étant un minimum observateur, on peut facilement analyser l’état d’esprit d’une personne. Tous ça, internet nous en prive. On perd peu à peu cette notion d’empathie.

      Cercle des amoureux

      Internet occupe également une place de choix dans le domaine de la recherche de l’amour. 15 millions de célibataires en France en 2013 (selon l’INSEE), cela représente un véritable marché à exploiter. Là encore internet a fait évoluer les comportements sociaux. Une moyenne de 22 % de Français se sont déjà connectés à des sites de rencontres. Cela montre une forte motivation à trouver un partenaire. Il est d’ailleurs paradoxal de souffrir de la solitude dans notre monde doté d’une technologie de pointe en matière de communication. La principale raison est le changement de mentalité des individus. Il se peut qu’indirectement Internet y soit en partie responsable. Sur internet, avec la protection de l’anonymat, il est facile d’aborder une personne. Dans la réalité, c’est plus intimidant. Les sites de rencontres sont plus réconfortants, on peut emprunter un pseudonyme pour ne pas être reconnu et surtout, on sait que les personnes présentes sur le site recherchent la même chose que nous.
      Il y a tout de même un point gênant avec les sites de rencontres, ils donnent l’impression d’être en face d’un catalogue de magasin et de faire ses courses. Nous sommes considérés comme un véritable produit. À prendre ou à jeter.


      Dans la même Catégorie :

      Quel site web pour quel objectif ?

      Quel site web pour quel objectif ?

      Lire la suite

      ethereal project blockchain

      Voulez-vous participer à la révolution Ethereum ?

      Lire la suite

      La publicité sur internet et le web

      La publicité sur le web

      Lire la suite

      Copyfraud

      Le Copyfraud, une autre façon de pirater !

      Lire la suite

      0 Commentaire

      Ajouter un commentaire